Affiliée communautaire/ Artiste

Mélanie Binette est une artiste interdisciplinaire, performeuse et chercheuse basée à Montréal. Elle a co-fondé et dirige depuis 2009 le Milieu de Nulle Part (anciennement Théâtre Nulle Part), un collectif de création in situ et in socius qui explore des lieux en tant qu’espaces imaginés, pratiqués, contestés, conquis et reconquis. Avec le Théâtre Nulle Part, elle a créé et dirigé des performances dans des endroits variés: des toilettes publiques, un cul-de-sac de Griffintown et un local commercial vide sur le boulevard St-Laurent. D’abord formée en théâtre à l’UQAM en 2008, elle a ensuite gradué en 2014 d’une maîtrise interdisciplinaire en architecture, histoire de l’art, performance et communication de l’Université Concordia. Son mémoire, qui se fondait sur une recherche de terrain, questionnait le potentiel politique de la participation des spectateurs-trices dans des performances immersives. Depuis, elle a produit des oeuvres relationnelles en milieu communautaire: une installation sonore au restaurant communautaire le Chic Resto Pop dans Hochelaga-Maisonneuve et une installation de broderie collective impliquant des femmes immigrantes dans Parc-Extension. En 2019, elle est retournée vers la performance en créant Errances, un parcours sonore sur le deuil de son père dans les espaces publics de la Place des Arts. Avec Karine Galarneau, scénographe et membre du Milieu de Nulle Part, elle travaille en ce moment sur une série de résidences en coproduction au 3e impérial centre d’essai en art actuel qui portent sur l’évolution de la poste et le rapport contemporain avec la vitesse des échanges. Les deux complices ont ainsi créé un charriot rappelant une petite diligence qui servira à entretenir des correspondances entre des aîné.es logeant aux Résidences Soleil de Granby et les locataires de l’ancienne usine Imperial Tobacco.