| 
 

Accessibility Tools

Breadcrumb

 

Conférence de Laurajane Smith : Patrimoine et politiques de reconnaissance

 

Laurajane Smith présentera les recherches qu’elle mène, à partir des théories de la philosophie politique sur la diversité et la redistribution, sur le pouvoir politique du patrimoine et ses conséquences. La conférence ciblera ainsi les politiques de la reconnaissance qui, depuis la fin des années 1960, visent à soutenir, voire à influencer les transformations du paysage politique, en particulier en ce qui concerne les revendications identitaires. Laurajane Smith proposera de considérer des expressions du patrimoine et leurs idées sous-jacentes, qu’il s’agisse de monuments des confédérés, d’expositions de musées d’histoire nationale ou de centres culturels locaux, comme partie intégrante d’une politique de reconnaissance, tout particulièrement lorsqu’elles contribuent à l’appréhension des nuances de la redistribution du pouvoir et des quêtes que celle-ci inspire. Elle soutiendra que cette prise en compte offre de nouvelles perspectives pour interpréter l’impact politique du patrimoine, avec les lourdes conséquences que cela impose de considérer en matière d’éthique et de responsabilité politique des professionnels du patrimoine et des musées.

Date : mercredi 18 avril 2018 à midi

Lieu : Université Concordia, salle LB 1014, 1400, boul. De Maisonneuve ouest

Laurajane Smith est professeure et directrice de l’École d’archéologie et d’anthropologie, ainsi que du Centre for Heritage and Museum Studies, à l’Université nationale d’Australie, à Canberra. Originaire d’Australie, elle a travaillé neuf ans à l’Université de York, en Angleterre, où elle a dirigé la maîtrise en gestion du patrimoine culturel. Parmi ses publications on compte Uses of Heritage (2006, Routledge), et la codirection des ouvrages Heritage, Labour and the Working Classes (2011) and Intangible Heritage (2009). Elle travaille présentement à la seconde édition de ce dernier et à la codirection du collectif Emotion, Affective Practices, and the Past in the Present (2018). Elle rédige également un ouvrage pour Routledge portant sur une recherche de long-terme menée auprès de visiteurs de musées et de sites du patrimoine. Elle a fondé l’Association of Critical Heritage Studies et est corédactrice en chef de la série Key Issues in Cultural Heritage chez Routledge et éditrice du International Journal of Heritage Studies.


 

Concordia University