| 
 

Accessibility Tools

Breadcrumb

 

Cambodge d’hier à aujourd’hui: Les enjeux de la mémoire et des identités plurielles

 

Organisé par l’ARUC Histoires de vie Montréal - Groupe de travail Cambodge
5-7 mai 2011
Université Concordia
 
Les guerres, génocides et violations aux droits humains occupent une place importante dans les différentes sphères de la recherche en sciences humaines. Les conséquences de ces évènements historiques sont malheureusement devenues des faits courants dans l'histoire contemporaine. Une triste réalité contemporaine qui est notamment mise en lumière à travers des initiatives actuelles tels que les Commissions de vérité et de réconciliation ou les tribunaux pénaux internationaux. La déchirante réalité montre ainsi qu'au 20e siècle, les génocides et autres crimes contre l'humanité ont détruit des peuples et des cultures dans toutes les régions du monde.
 
Avec ce colloque dont les invités phares étaient le cinéaste franco-cambodgien Rithy Panh et l'historien David P. Chandler, nous avons tenté de comprendre pourquoi et comment le génocide perpétré par les Khmers rouges a façonné l'identité khmère, celle des Cambodgiens restés au pays et celle de la diaspora. Nous avons également abordé les questions suivantes : Tout passé douloureux, est-il bon à transmettre? Si oui, comment le transmettre? Trente ans après les faits, quelle est l'importance de juger les responsables du génocide? Quelles histoires de ce génocide sont transmises à la jeune génération? Comment les artistes et les cinéastes ont-ils exprimé leur vision et leurs émotions face au génocide? Quelles ont été les conséquences des récents tribunaux pénaux internationaux sur la mémoire publique et «privée» (familiale)? Trente ans après le régime khmer rouge, peut-on parler de justice et de réconciliation au Cambodge?

 

Concordia University